Bien vieillir en Seine Maritime


En moins d’un siècle, l’espérance de vie a presque doublé en France. C’est la raison pour laquelle le Département a adopté le schéma « Bien vieillir en Seine-Maritime, outil de réponse aux besoins et attentes des retraités.

 

En Seine-Maritime, la population de 80 ans et plus représente 4,9 % du total, pour 4,3 % dans l’Eure. La population âgée de 60 ans et plus devrait faire un bond d’ici à 2020 et augmenter de 100 000 personnes par rapport à 2008 en Seine-Maritime passant de 265 000 à 362 000 individus.

 

 

 

A la tête de l’association Côté cours, Patrick Planquois s’occupe de publics à la santé mentale fragile. « Quand des personnes sont hospitalisées dans des unités psychiatriques, il arrive qu’elles soient sans solution à leur sortie. A commencer par l’hébergement, car leur famille ne peut pas toujours répondre présent. Quand on a un « gamin » de 40 ans qui souffre psychiquement, on n’est pas forcément en capacité de l’accueillir », illustre le directeur.

 

 

C’est à ces moments précis que Côté cours intervient et propose des solutions de logement alternatives. En l’occurrence, il s’agit de résidences d’accueil spécialisées (40 places dans la région havraise) et de logements en milieu ordinaire sous contrôle de l’association.

 

« Les gens bénéficient d’un accompagnement médico-social, d’une entraide. On évite ainsi l’errance qui parfois mène à la rue ».

 

En savoir plus : 

Dépendance des personnes âgées : les nouveaux défis du vieillissement

 

Illustration :



    Dans la même rubrique :