Les seniors surveillent leur argent de près


Attentifs à leur argent, les séniors ! Moins que les autres tranches d’âge, ils se disent prêts à confier les décisions concernant sa gestion entre les mains de tiers. L’étude Simm TGI-Kantar Media montre des séniors attentifs à l’évolution de l’économie, et estimant que le passage à l’euro a été bénéfique pour l’économie européenne. En outre, ils se sentent bien informés sur leur système de retraite.

 

Ils se méfient de la Bourse, et consultent plus que les autres tranches d’âge leur conseiller patrimonial avant de mettre en œuvre une décision prise après renseignements auprès des médias et notamment internet. Ce besoin de proximité fait qu’ils ne sont pas particulièrement fans de banque à domicile.

 

Assez logiquement, les boomers sont les champions de l’assurance vie, de la rente de survie, de l’assurance côté épargne-placements et, plus que tous, de la convention obsèques.

 

Les boomers sont par ailleurs des donateurs généreux mais éclairés. Les associations peuvent les solliciter à travers un courrier d’appel au don auquel, plus que les autres, ils se montreront attentifs, et sont les plus réactifs dans le cadre d’une situation d’urgence médiatisée. Globalement, ils sont très surreprésentés dans les catégories dont les dons dépassent 150 euros. Pour quelles causes se mobilisent-ils ? En premier lieu pour la recherche médicale, et avant tout pour les maladies cardiovasculaires, puis pour le cancer. Viennent ensuite les droits de l’homme. Les conflits récents ont renforcé cette implication. Viennent ensuite les dons aux handicapés, la recherche sur les autres maladies, l’aide aux personnes défavorisées et à même hauteur, aux enfants, puis à la protection des animaux. Enfin pour combattre le Sida, leur implication est en légère hausse entre 2011 et 2012.

 

Illustration © Christian Schwier

 

 

En savoir plus

Spécial Epargne/ Les boomers, généreux, radins, épargnants, prodigues et surtout avisés

 



    Dans la même rubrique :